Le pouvoir d’une étincelle

Le pouvoir d'une étincelle

Le pouvoir d’une étincelle

On dit qu’une seule étincelle peut enflammer plusieurs hectares de forêt, et qu’une simple roche peut détourner le cours d’un ruisseau.

  • Il suffit d’un petit geste parfois pour réaliser un grand changement
  • Une idée pour transformer
  • Un mentor pour vous faire prendre conscience…

J’ai eu le privilège cette année de suivre un cours s’échelonnant sur 10 semaines sur la gestion du stress avec le Dr Béliveau. Durant ce cours, le Dr Béliveau nous mentionnait : « Si tu peux faire quelque chose, “Just do it”, sinon lâches prise! » Il nous a répété cela pendant 10 semaines, avec différents exemples. Il a su partager à plusieurs reprises des expériences personnelles pour rendre le tout très concret, mais je n’arrivais tout simplement pas à comprendre. Au cours 8 je lui ai dit :

« Dr Béliveau, j’essaie depuis des années de réaliser des projets personnels à la maison. Ma liste est longue et concerne surtout des projets d’entretien et de réparation. Mon conjoint a la capacité de les faire, mais n’a pas les mêmes intérêts, échéanciers et intentions que moi. De plus le travail est souvent bâclé alors je reste insatisfaite même quand les projets sont complétés. J’essaie donc de lâcher prise, d’accepter que mes projets ne se réalisent pas à ma façon et dans mes délais, mais je suis toujours en colère. J’essaie de lâcher prise, mais cela me rend malheureuse. »

Il m’a regardée et m’a dit spontanément : « Si tu es malheureuse, c’est que tu n’as pas lâché prise! Quand il y a colère, c’est parce qu’on est attaché à quelqu’un, quelque chose, un projet. »

J’ai écouté, noté, mais je n’ai pas réussi à comprendre à ce moment-là. Il n’y avait pas d’étincelle. J’avais les informations pour comprendre, mais pas le sens, la connexion.

De retour à la maison, je me suis dit, si je n’arrive pas à lâcher prise, je dois donc revenir à la première règle soit : « Just do it! » Et c’est là que la connexion s’est faite.

Au cours 3, le Dr Béliveau nous a demandé de faire un exercice à la maison. L’exercice consistait à se brosser les dents, pendant une semaine, avec la main contraire à l’habitude et d’observer nos émotions. Voici ce que j’ai ressenti en réalisant cet exercice :

  • Je trouvais difficile de tenir la brosse, je devais fournir un effort inhabituel;
  • Je devais rester concentré sur la tâche, pas moyen de faire 2 choses en même temps;
  • J’étais impatiente, c’était trop long pour rien;
  • J’avais peur du résultat, est-ce que j’aurais une carie à la fin de la semaine;
  • Je me sentais ridicule, incompétente;
  • Je trouvais cela inconfortable;
  • Je me sentais comme un imposteur.

Cet exercice m’a permis de reconnaître que ce sont les émotions que je ressens lorsque je fais face à un projet ou un changement impliquant un apprentissage. C’est là que j’ai compris le « lâcher-prise ». Tout a rapport avec mes émotions.

Ce n’est que lorsque je me suis mise à réaliser un des projets sur ma liste qui me tenaient à cœur que j’ai ressenti les émotions surgir et que j’ai fait le lien. Je devais :

  • Me calmer lorsque j’ai ressenti de l’impatience;
  • Essayer différentes options quand je n’avais pas la compétence;
  • Affronter mes peurs lorsque j’ai eu à manipuler un outil;
  • Accepter que faire le projet prenne un certain temps, et apprécier le moment plutôt que de souhaiter faire autre chose;
  • Demander de l’aide pour avoir le résultat attendu.

Pour lâcher prise, je n’avais pas à renoncer à un projet bien fait. Je n’avais pas à renoncer que le projet se fasse tout court. J’avais plutôt à renoncer à certaines émotions, croyances, peurs. Cela me prendra du temps pour réussir à faire les bons choix, à réaliser les projets ou lâcher prise. Mais du moins, maintenant je comprends que dans les 2 cas, je peux le faire dans la joie et le bonheur!

Ce contenu a été publié dans Gestion de projet, Organisation personnelle, avec comme mot(s)-clé(s) gestion de projet, gestion du stress, organisation personnelle, s'organiser. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *