Perdre du poids en apprivoisant sa faim

manger à sa faimComment faire pour perdre du poids quand on a toujours faim et que l’on ne soit dans une période de croissance. Une solution serait d’apprivoiser votre faim et en vous posant une question avant de manger. Dans quelle catégorie suis-je? Ensuite créer l’habitude de manger uniquement quand vous vous trouvez dans les catégories 3 ou 4. Voici les 4 catégories de faim:

Perdre du poids en apprivoisant sa faim: 4 catégories

Catégorie 1: Vous avez seulement envie de manger quelque chose par ennui, par habitude, par compensation ou tout simplement parce qu’il y a quelque chose qui traîne sur le comptoir.

Catégorie 2: Vous avez un petit gargouillement. Les gargouillements ne signifient pas nécessairement que vous avez faim. Évitez de réagir immédiatement aux bruits de votre ventre. Patientez jusqu’à l’heure du repas.

Catégorie 3: Vous avez faim et c’est normal car c’est l’heure du repas. Si vous patientez jusqu’à l’heure du repas, vous créerez de bonnes habitudes et vous mangerez ce dont vous avez besoin jusqu’à la prochaine période de repas.

Catégorie 4: Vous tremblez et vous devez manger tout de suite. Évidemment, il faut être dans cette catégorie le moins souvent possible. Toutefois cela arrive souvent lorsque des réunions s’éternisent.

Une bonne habitude à prendre pour perdre du poids consiste donc à identifier les signes vous permettant de savoir dans quelle catégorie de faim vous êtes et manger uniquement lorsque nécessaire.

Ce contenu a été publié dans Perdre du poids, avec comme mot(s)-clé(s) perdre du poids. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Perdre du poids en apprivoisant sa faim

  1. Antoine dit :

    J’ai envie de rebondir sur la catégorie 1 : c’est à mon avis une des pires. Manger par nécessité (quand on a faim) est tout à fait normal, mais quand on en vient à mal manger car on s’est habitué à manger n’importe quand… et que ça devient une nécessité car c’est notre organisme qui le demande, ça devient grave et c’est une habitude difficile à perdre. J’en connais quelque chose 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *