Bien s’organiser pour s’enrichir au quotidien (2/4)

Pour être en mesure de s’enrichir quotidiennement voici 2 autres principes très simples qu’il faut appliquer pour avoir du succès:

  1. Savoir économiser efficacement

  2. Faire de bon investissement

S'organiser au quotidien pour s'enrichirBien que ces principes soient très connus, pourquoi y a-t-il tant des gens qui n’arrivent pas à s’enrichir? Parce que pour s’enrichir il faut être bon dans les 2 principes, simultanément et pas seulement dans un des deux. Mon raisonnement est le suivant : Ces 2 principes ne peuvent pas être pris individuellement, car ils font partie d’un tout, du même processus.

La méthodologie fréquemment utilisée en ingénierie pour améliorer un processus vise à identifier d’abord le maillon le plus faible du processus. Je m’explique : Si vous tenez une chaîne dans vos mains et que vous forcez pour la casser, où pensez-vous qu’elle se cassera ? À son maillon le plus faible. Et si vous renforcez la chaîne, vous l’améliorez afin de lui donner plus de résistance et qu’ensuite vous refaites l’exercice de tirer sur la chaîne, où pensez-vous qu’elle cassera maintenant? La réponse sera toujours à son maillon le plus faible. Alors, il ne suffit pas d’économiser ou de savoir où placer l’argent, pour s’enrichir aujourd’hui et demain, il faut être bon dans les 2 domaines.

Mais pour investir, il faut de l’argent. Voici comment économiser 10% de votre salaire : (si vous vous demandez pourquoi 10%, lisez « Bien s’organiser pour s’enrichir au quotidien (1/4) ».

Si votre employeur vous offre un plan de retraite volontaire, profitez-en. Mon employeur offre la possibilité d’investir l’équivalent de mon investissement jusqu’à concurrence de 3% du salaire. Cela fait 6%, il ne reste que 4% à trouver. Voici le calcul facile pour trouver ce 4%:

(Mon salaire X 4%) / 26 semaines = Montant à mettre de coté à chaque paie.

Automatiser le retrait de cet argent vers votre compte identifié « investissement». C’est facile et cela ne prend que quelques minutes à faire. Si vous n’avez pas de plan de retraite avec votre employeur, il faudra donc faire le calcul précédent avec 10%.

La première année est la plus difficile, car voici ce qui est possible pour vous la deuxième année. L’argent que vous mettez de côté doit aller pour un investissement et non pour un projet d’avenir. Donc si vous n’avez pas atteint votre limite de REER, investissez le 10% dans vos REER et voici un petit truc pour vous aider à ramasser plus vite le 10%. Si le premier 6% vient de toujours de votre employeur, il vous reste toujours le même 4% à trouver. Si vous utilisez le montant de votre retour d’impôt, et vous le placez tout de suite dans votre compte « investissement » voici ce qui se produira (exemple fictif pour faciliter la compréhension) :

Données de calcul pour la première année:

  • Votre salaire annuel : 60 000$
  • Le montant à mettre de coté: (10% de 60 000$) : 6 000$
  • Retour d’impôt estimé : 35% de 6 000$ = 2 100$

Première année :

  • Vous et votre employeur investissez dans le plan de retraite à 6% = 3 600$
  • Comme votre objectif est de mettre 10%, 60 000$ * 4% = 2 400$
  • Votre montant de chaque paie à placer dans votre compte « investissement » : 2400$/26 = 92$

Deuxième année :

  • Vous obtenez un ajustement salarial de 2.5% = Votre nouveau salaire : 61 500$
  • Vous et votre employeur investissez toujours dans le plan de retraite à 6% = 3 690$
  • Comme votre objectif est de mettre 10%, 61 500$ * 4% = 2 460$

Vous avez maintenant 2 options :

  1. Vous n’investissez pas le retour d’impôt : Votre montant de chaque paie à placer dans votre compte « investissement » : 2 460$/26 = 95$
  2. Vous investissez le retour d’impôt (2 200$ estimé): Votre montant de chaque paie à placer dans votre compte « investissement » : (2 460$ – 2 100$)/26 = 14$

Le calcul n’est peut-être pas juste pour toutes les situations et très simpliste. Ne cherchez pas les erreurs et les excuses, utilisez seulement le principe suivant : la force du levier, car elle vous permet de contrôler beaucoup avec peu. Il suffit que de petites pentures pour ouvrir de grandes portes. Il suffit d’un système simple et de la constance dans son application.

En résumé : Plan d’économies efficace en 10 minutes seulement

  1. Identifier d’où proviendra le 10% : Avec l’aide de votre employeur ou votre salaire.
  2. Calculer le montant à retirer à chaque paie
  3. Automatiser le transfert vers le compte de banque « investissement » que vous avez ouvert suite à la lecture du blog « Bien s’organiser pour s’enrichir au quotidien (1/4) ».
  4. Réviser ces montants 1 à 2 fois par année, au moment de l’ajustement salarial et sur réception du retour d’impôt si vous suivez mon conseil de le réinvestir. Et mettez à jour les montants de transfert automatique.

Un miracle peut se produire en quelques minutes seulement. Il n’en tient qu’à vous de le créer! Lisez la suite pour savoir comment faire fructifier ces montants d’investissement.

Bien s’organiser pour s’enrichir au quotidien (3 de 4): Investir

Bien s’organiser pour s’enrichir au quotidien (4 de 4): Augmenter sa valeur nette

Ce contenu a été publié dans Budget personnel, avec comme mot(s)-clé(s) budget financier personnel, gestion argent, investissement, revenus, s'enrichir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Bien s’organiser pour s’enrichir au quotidien (2/4)

  1. Ping : Bien s’organiser pour s’enrichir au quotidien (1/4) « Budget Personnel « Togetset

  2. Ping : Budget personnel : Automatisez vos investissements « Organisation Personnelle « Togetset

  3. Ping : Bien s’organiser pour s’enrichir au quotidien (4 de 4) « Budget Personnel « Togetset

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *